L’ambroisie est présente en force cette année sur notre commune. On en trouve particulièrement sur les terrains en friche, le long des champs, des routes...

Sa floraison est prévue pour la mi-août.

C’est à ce moment-là que ses fleurs enverront des milliards de pollens dans l’atmosphère.

Et il suffit de quelques grains dans l’air pour déclencher des réactions allergiques : rhinites, toux, conjonctivites, trachéites et parfois urticaires ou eczéma… 

 Aussi, pour limiter les effets allergisants, et limiter la reproduction de la fleur sur notre territoire, une seule solution : l’arrachage avant la floraison !

Cette opération est à pratiquer avec des gants pour plus de sécurité. Il suffit de tirer sur le plant, et on peut tout à fait le laisser au sol sur place.

Un geste simple et vraiment efficace.

 Pour reconnaître l’ambroisie : sa tige est souple, recouverte de poils blancs, et ses feuilles ciselées sont de la même couleur dessus que dessous.