Un groupe de travail composé d’élus et d’habitants a réfléchi afin de proposer un aménagement sécuritaire qui puisse être porté par le budget communal.

En effet, cette voie n’est ni une départementale, ni une voie d’intérêt communautaire. Donc seule la commune finance les travaux.

La conclusion de ce groupe de travail est d’expérimenter prochainement une Chaussée à Voie Centrale Banalisée (CVCB).

Attention les carrefours sont donc modifiés Rue du Port.

Vous avez dit CVCB ?? Quézako ?

  • Une chaussée sans marquage central dont les lignes de rive sont rapprochées de son axe.
  • Les véhicules motorisés circulent sur une voie centrale bidirectionnelle et les cyclistes et piétons sur les accotements appelés rives.
  • La largeur de la voie centrale oblige les véhicules motorisés à emprunter la rive lorsqu’ils se croisent, en vérifiant auparavant l’absence de cycliste et de piéton.

La CVCB est un outil qui permet de prendre en compte les cyclistes et les piétons dans les cas où il est impossible de recourir aux aménagements cyclables ou trottoirs traditionnels.

Elle permet d'améliorer les conditions de circulation des cyclistes et des piétons et d'affirmer leur présence tout en conservant une fluidité du trafic automobile, à vitesse apaisée.

Nous allons donc expérimenter cette voie sur la commune très prochainement.

Ne soyez pas surpris de ce nouveau marquage au sol. Des panneaux signaleront les deux zones d’entrée et rappelleront le comportement à adopter par les automobilistes.