Courant mai 2017, suite à l'élection du Président de la République, la municipalité a eu l'information de l'Association des Maires de France (AMF) qu'un décret serait publié avant la fin de l'année scolaire permettant aux Communes d'autoriser des adaptations à l'organisation de la semaine scolaire.

Les parents d’élèves ont proposé de faire un questionnaire consultatif auprès de tous les Parents d'élèves adressé entre le 28/05 et le 08/06/2017.

Sur 136 questionnaires, 86 réponses, soit 63% des familles concernées ont prouvé l'intérêt tout particulier concernant les rythmes scolaires (seules trois propositions de rythmes étaient offertes) :

  • 20 réponses en faveur de la semaine actuelle,
  • 65 réponses en faveur de la semaine de 4 jours (avec une pause méridienne de 11h30 à 13h30 ou de 12h à 14h)
  • 1 réponse considérée comme nulle

Au Conseil d'Ecole du 8 Juin, le sujet des rythmes scolaires a été rapidement évoqué, avec les résultats du questionnaire consultatif. Aucune décision n’a pu être prise, le décret n'ayant pas été publié, les enseignantes n'ayant aucune instruction de l'Inspecteur de l’Education Nationale (IEN). Par contre, une date ultérieure d'un conseil d'école extraordinaire a été envisagée, afin de débattre et de voter POUR ou CONTRE la semaine de 4 jours.

Ce Conseil d'Ecole extraordinaire a eu lieu lundi 19/06/2017 à 18 heures (juste à la suite d’un conseil maire-adjoints qui validait le retour à 4 jours), car entretemps l'équipe enseignante a eu l'aval de l'I.E.N. pour faire la demande de dérogation.

Etaient présents à ce conseil d’école : 7 parents représentant les 7 classes, l'équipe enseignante, Mme Chabaud DDEN, Mr le maire Henri Mercanti et Ginette Favrot, adjointe chargée des affaires scolaires. A l'unanimité a été votée la demande de dérogation dès la rentrée de septembre 2017 pour revenir à la semaine suivante :

LUNDI, MARDI, JEUDI, VENDREDI de 8h30 à 12h et de 14h à 16h30.

LES ARGUMENTS qui ont permis l'unanimité, sont les suivants :

La fatigue et la nervosité des enfants ont été largement signalées par les enseignantes et ATSEM
Le manque de concentration dans l'apprentissage, dès le milieu de semaine, obligeant l'équipe enseignante à finir le programme dans des conditions plus difficiles.
Les activités extra-scolaires du mercredi après-midi ou du samedi après-midi ne laissant aucun répit à l'enfant quel que soit son âge,
La présence d'ALFA3A permet aux parents en activité de faire garder leurs enfants le mercredi (néanmoins, les enfants se lèvent tout aussi tôt parfois).

Lors du Conseil Municipal du 27/06/2017, le vote sur la refonte des rythmes scolaires n’a pas été possible, car aucun décret n'avait été signé à ce sujet à cette date. En effet, le décret n’a été publié que le 28/06/2017.

Un Comité Scolaire, avec le maire, l’adjointe aux affaires scolaires, les conseillers membres de la commission, les parents d’élèves, les enseignantes et les associations autour de l’école, s’est réuni le mardi 4/07/2017 pour confronter les positions de chaque partie prenante.

Il a été suivi d’un Conseil Municipal extraordinaire le vendredi 7/07/2017, pour entériner le choix des nouveaux rythmes scolaires.

Une ultime réunion du Comité Scolaire le mercredi 12/07/2017 a eu pour objectif de faire le point sur la communication et les difficultés qui pourraient se poser avec ces nouveaux rythmes, et notamment pour les parents qui quittent tôt la commune le mercredi matin, alors que le centre de loisirs n’ouvre qu’à 8h00.